Quand vapeur rime avec saveur !

C
uire un aliment à la vapeur est le mode de cuisson le plus sain. Pas de matières grasses, pas d’agression des aliments. Trop souvent associée aux régimes ou à un mode d’alimentation « sans goût », la cuisson à la vapeur possède pourtant tout le potentiel pour emporter n’importe quel palais. Si la culture alimentaire asiatique a su apprivoiser et donner ses lettres de noblesses à ce mode cuisson, c’est parce que les saveurs se révèlent lors de la cuisson et que la vapeur agit comme un exhausteur de goût. Encore faut-il connaître les quelques règles d’or de la cuisson à la vapeur…

Quels sont les secrets de la cuisson à la vapeur ? Comment conserver les saveurs et les sublimer ? Toutes les réponses dans cet article !

Choisir des aliments de qualité

La cuisson à la vapeur révèle le goût des aliments de la manière la plus pure. La cuisson, en douceur, préserve non seulement les saveurs mais aussi les couleurs des aliments. Les volailles fermières des Landes IGP/Label Rouge sont particulièrement adaptées à ce mode de cuisson (poulet, poularde) car leur chair se tient à la cuisson et le gras qu’elles contiennent va se dissoudre petit à petit pour obtenir une viande fondante. Autres produits de qualité, l’Asperge des Sables des Landes IGP est un grand classique de la cuisson à la vapeur.

Plus largement, la cuisson à la vapeur est adaptée pour les viandes blanches type poissons et volailles ainsi que pour les légumes. En revanche les viandes rouges ou les préparations à base de fromage ne donneront pas de bons résultats.

Parfumer

Vapeur et parfum sont deux mots qui vont bien ensemble. Pour parfumer au mieux vos aliments voici quelques astuces :

  • Jouer sur la superposition des paniers. Exemple : Mettre les asperges sur le panier du bas pour que les saveurs imprègnent la volaille cuisant sur le panier du haut.
  • Déposer les aliments sur des herbes aromatiques. Déposer un filet de poulet sur un lit de thym citronné, sur de la sauge ou encore sur du romarin parfumera considérablement la volaille.
  • Déposer les herbes aromatiques dans le réceptacle de l’eau pour que le parfum se diffuse.
  • Ajouter des épices à l’eau de cuisson.
  • Mettre un bouillon à la place de l’eau de cuisson (bouillon de légume, de bœuf, de volaille…).
  • Ajouter de la bière, du thé, du café ou encore du vin blanc à l’eau de cuisson.

Papillotes : encore plus de saveurs

Les papillotes permettent de cuire les aliments dans un espace très confinés. Les saveurs ne peuvent pas en sortir et restent au contact des aliments. Les papillotes sont un bon moyen de préparer des portions individuelles. Attention, le secret d’une papillote réussie tient à son imperméabilité ! Déposer les herbes ou épices à l’intérieur de la ballotine et refermer soigneusement.

La cuisson à la vapeur n’a désormais plus de secrets pour vous. A vous de laisser libre court à vos envies sans jamais oublier qu’un produit de qualité est la base d’un plat qui a du goût !

 

 

 

About The Author: Qualité Landes