Armagnac : un produit d'exception pour un lieu unique.

C’est ici, au coeur de la Gascogne, que le miracle de la plus ancienne eau-de-vie de vin se perpétue. Obtenu par la distillation de vin blanc dans un alambic armagnacais, vieilli de longues années en fûts de chêne, l’Armagnac est proposé sous forme d’assemblage ou en millésimes.

AOC depuis 1936, l’Armagnac s’élabore selon une recette artisanale, un savoir-faire d’antan que les vignerons s’attachent à respecter. Reconnu « site remarquable du goût », le domaine départemental d’Ognoas s’impose par l’authenticité de ses millésimes.

Sur 540 hectares, aujourd’hui propriété du Conseil Général des Landes, Ognoas livre un très grand Armagnac.

Label Qualité

AOC
Le Meilleur de l'Armagnac dans votre smartphone

App Officielle

Tout ce qu’il faut savoir sur ce produit d’origine et de Qualité, dans votre smartphone ou votre tablette.

Ajoutez simplement la web-app sur votre écran d’accueil, aucun téléchargement n’est nécessaire.

app-tursan

Vous souhaitez découvrir les recettes officielles de ce produit ?

Le Floc de Gascogne

Né d’une recette gasconne au XVIème siècle et bien gardé par les traditions paysannes, le Floc de Gascogne (« Lou Floc », le bouquet de fleurs en occitan) est aujourd’hui un mélange de savoir-faire et de traditions.

Protégé par une Appellation d’Origine Contrôlée qui s’étend sur 780 hectares, le Floc est un mariage subtil entre, deux tiers de jus de raisin frais un tiers d’Armagnac, ce qui en fait une boisson à la fois sensuelle, douce et envoûtante.

Plus qu’un apéritif, il est le compagnon de bien des préparations culinaires, accompagnant à merveille foies gras, desserts aux fruits et au chocolat, melons et fromages

Label Qualité

AOC
Le Meilleur du Floc-de-Gascogne dans votre smartphone

App Officielle

Tout ce qu’il faut savoir sur ce produit d’origine et de Qualité, dans votre smartphone ou votre tablette.

Ajoutez simplement la web-app sur votre écran d’accueil, aucun téléchargement n’est nécessaire.

app-floc

Vous souhaitez découvrir les recettes officielles de ce produit ?

En images

Pour en savoir plus

Recette Armagnac et Floc-de-Gascogne

Maison du Floc de Gascogne
Rue des Vignerons – BP 49
32800 EAUZE
Tél. : 05.62.09.85.41
Fax: 05.62.09.75.26
Site : http://www.floc-de-gascogne.fr
Adresse de messagerie : contact@floc-de-gascogne.fr

Syndicat des vignerons de l’Armagnac Landais
Cité Galliane – BP 279
40005 Mont de Marsan
Tél : 05.58.85.45.10

B.N.I.A. : Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac
Place de la Liberté – BP 3
32800 EAUZE
Tél. : 05.62.08.11.00
Fax : 05.62.08.11.01
Site : http://www.armagnac.fr

Domaine Départemental d’Ognoas
40190 Arthez d’Armagnac
Tél : 05.58.45.22.11
Fax : 05.58.45.38.21
Site : www.domaine-ognoas.com

Syndicat de Défense de l’Appellation Armagnac
9, Place d’Armagnac
32800 EAUZE

Syndicat des négociants en Armagnac
Place de la Liberté – BP 3
32800 EAUZE
Tél. : 05.62.08.11.00
Fax : 05.62.08.11.01

Le terroir de l'Armagnac et du Floc de Gascogne

Le Terroir de l’Armagnac s’étale sur trois départements : les Landes, le Gers et le Lot et Garonne. La partie landaise est située en totalité dans la zone du Bas Armagnac. L’Armagnac landais est un terroir de transition entre la forêt de pins et la campagne gersoise.

Ses paysages sont agréablement contrastés, avec des collines coiffées de pins et de chênes, aux pentes recouvertes de vignobles et des vallées semées de maïs.

On y élabore l’Armagnac à l’arôme particulier, mêlant violettes et pruneaux, sur les terres des « Grandes Eaux de Vie » fines et authentiques. Le Bas Armagnac est un pays de sables fauves (qui doivent leurs couleurs aux oxydes de fer) faciles à travailler, d’argiles et de boulbènes (sols argilo-siliceux). L’adaptation du cépage au type de sol est primordiale.

Le cépage le mieux adapté aux sols sablonneux landais est le Baco Blanc, qui donne des Armagnacs aux arômes « pleins, riches ». Il demande une longue période de vieillissement pour exprimer toute « sa rondeur, sa suavité et sa longueur en bouche ». La Folle blanche, l’Ugni blanc et le Colombard sont également des cépages répandus dans le Bas Armagnac.

Le décret du 6 Août 1936 définit l’Appellation Contrôlée Armagnac et ses régions (Le Bas Armagnac, la Ténarèze et le Haut Armagnac).

Élaboration de l'Armagnac

L’Elaboration de l’Armagnac comporte trois étapes:
• La Vinification,
• La Distillation,
• Et le Vieillissement.

La vinification de l'Armagnac

Les raisins sont vendangés au mois d’octobre puis vinifiés de façon traditionnelle et naturelle (le soufrage du vin et la chaptalisation sont interdits).

La distillation de l'Armagnac

La distillation est un moment essentiel dans la vie de l’Armagnac.Elle se pratique traditionnellement de Novembre à Mars (depuis quelques années, la durée est ramenée au 31 janvier ou au 15 février selon un décret de campagne) dès que la fermentation est terminée.

Les vins sont distillés dans un Alambic Armagnacais. Cette distillation est menée : Soit à la propriété, souvent grâce aux alambics ambulants qui parcourent la campagne, Soit dans un atelier de distillation, bouilleur de profession ou cave coopérative.

Le plus vieil Alambic Armagnacais encore en usage (datant de 1804) se trouve au Domaine Départemental d’Ognoas   L’Alambic Armagnacais est en cuivre pur, martelé ou laminé dont la caractéristique principale est son fonctionnement en continu

Le vieillissement de l'Armagnac.

Après ses moments cruciaux de la distillation, l’Armagnac entame un long vieillissement dans des fûts de chênes appelés « pièces » d’une contenance de 400 litres entreposés dans des chais dont la température et l’humidité sont contrôlées.

Au cours de ce vieillissement trois phénomènes se produisent : l’extraction des composés tanniques de la pièce, l’évaporation d’une partie de l’eau-de-vie et la diminution du degré alcoolique (environ 3 degrés par an en alcool pur), c’est la « part des anges », l’évolution des arômes issus du bois et du vin par une lente oxydation de l’Armagnac au contact de l’air à travers le fût.

Les eaux-de-vie restent en pièces neuves jusqu’au moment où le taux de dissolution des substances du bois est optimal. Elles sont ensuite transférées dans des fûts plus âgés pour éviter une extraction excessive du bois et continuer leur lente évolution.

Elles s’enrichissent peu à peu de toutes les senteurs du bois (vanille, fruits confits, pruneaux..), le caractère  » rancio  » apparaît et le degré d’alcool diminue (la « part des anges ») tout en prenant une belle couleur ambrée. Lorsque le maître de chai estime le vieillissement suffisant, il commence les coupes, c’est à dire l’assemblage de plusieurs eaux-de-vie d’origine et d’âges différents. Les armagnacs sont commercialisés à un degré minimum de 40% vol.

Quelques vieux Armagnac, souvent millésimés sont vendus à un degré naturel de vieillissement compris généralement entre 40 et 48% du volume.

Gamme de produits

 

Le Floc de Gascogne, la fleur de l’apéritif.

Au coeur de la Gascogne, la zone de production du Floc de Gascogne est située sur les mêmes terroirs que l’Armagnac (cf. Terroir). Le Floc de Gascogne se trouve sous deux couleurs: le Blanc et le Rosé (plus communément appelé rouge).

Les Cépages sont différents selon la couleur : Pour le Floc de Gascogne Blanc : Le Colombard précoce, l’Ugni Blanc tardif, le Gros Manseng. Ces trois cépages traditionnels dominent mais les vignerons utilisent aussi le Mauzac, le Sémillon, le Petit Manseng ou encore le Baroque. Pour le Floc de Gascogne Rosé : Le Cabernet Franc, Le Cabernet Sauvignon, le Merlot, le Tannat auxquels viennent s’ajouter le Fer Servadou et le Cot. Les producteurs garantissent l’authenticité de leur produit au travers des deux composants, le jus de raisin et Armagnac. Ils proviennent tous deux de la même propriété et y sont assemblés sur place ou en cave de vinification.

Le Floc de Gascogne Blanc est élaboré à partir de jus de raisin issu d’une légère pressée. Le Floc de Gascogne Rosé est obtenu par éraflure, foulage et extraction des substances colorées (couleur rouge du Floc de Gascogne). La suite de l’élaboration est commune aux deux couleurs : Le jus de raisin frais est marié à un jeune Armagnac, à l’abri de l’air.

Après un brassage délicat le Floc de Gascogne repose jusqu’à la fin de l’hiver. Par la suite, l’oenologue apportera toute l’attention nécessaire par le soutirage, le collage, la filtration et la stabilisation par le froid. Le Floc de Gascogne est conservé dix mois au moins dans son chai et soumis, en bouteille, au jugement d’une commission d’agrément. Cet agrément a été mis en place par les producteurs depuis que le Floc de Gascogne a obtenu l’Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C.) en 1990.

Conseils pratiques Armagnac et Floc de Gascogne.

Mieux comprendre le language des étiquettes.

Pour les assemblages, les mentions de vieillissement se référent toujours à l’âge de la plus jeune eau-de-vie. Ainsi, le Hors d’âge est un mariage d’eaux-de-vie dont la plus jeune a vieilli sous bois pendant plus de dix ans. On trouve également les mentions d’âge : 12 ans, 15 ans, 20 ans, 30 ans etc… Le Millésime (10 ans minimum) est une spécificité Armagnacaise qui correspond à la seule année de récolte mentionnée (1893, 1900, 1934, 1976…)

Il existe également des Armagnacs plus jeunes comme les trois étoiles (plus de 2 ans), le V.S.O.P. (plus de 5 ans), Réserve, ou XO (plus de 6 ans) Depuis 1999 les armagnacais ont fait évoluer les dénominations commerciales vers une simplification autour de deux catégories de produits : « Armagnac » pour les assemblages de moins de 5 ans de vieillissement. « Le Vieil Armagnac » pour les assemblages de plus de 6 ans.

On trouvera bientôt l’appellation « Blanche d’Armagnac » qui répond à une certaine demande des consommateurs. Cet Armagnac, juste recueilli à la sortie de l’Alambic ne connaît pas le bois.

Mieux apprécier la dégustation.

L’expression et la typicité terroir « sables fauves » se révèlent au cours de longues années de vieillissement dans des pièces armagnacaises issues des meilleurs chênes de la région. Le « Millésime » qui ne commence qu’à partir de 10 ans minimum d’élevage en est le fier symbole. Dans cette région du Bas Armagnac, la « part des anges » influence seule le degré alcoolique.

Une distillation lente à jet continu permet jour et nuit de veiller à la naissance de cette eau de vie incolore, aromatique et fruitée qui exprime toute la spécificité des cépages. L’œil nous révèle des couleurs ambrées issues des tanins des chênes avec des brillances qui reflètent sa splendeur. Comme par mélancolie avant la mise en bouche de magnifiques larmes tissent des « pleurs » le long des parois du verre.

Quant au fond de verre, il garde longtemps toutes les intensités aromatiques. Le nez fin, floral ou fruité, est toujours accompagné des notes « vanillées » dans la jeunesse puis ranciotées dans le vieillissement; de la violette au pruneau, la palette des parfums nous révèle des senteurs d’une complexité exceptionnelle.

La bouche en attaque est généralement suave, douce et ronde avant de nous révéler tout son caractère et sa chaleur ; la noblesse permet une longueur impressionnante qui révèle l’équilibre exceptionnellement réussi entre le terroir, les cépages, la distillation et les « pièces » armagnacaises.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.